Est-il dangereux de rouler avec un turbo cassé ?


Entretien / samedi, novembre 13th, 2021

Le turbocompresseur de votre voiture est une pièce qui lui permet de se déplacer plus facilement. Lorsqu’un certain régime est atteint alors vous rouler, il donne un coup de boost au moteur en augmentant artificiellement sa puissance. Comme toutes les autres pièces de votre véhicule, il peut tomber en panne, et nécessiter donc un remplacement. Lorsque cela arrive cependant, lorsqu’on est au volant par exemple, est-il dangereux de continuer à rouler ? Si vous vous posez cette question, voici ce que nous en pensons.

Que faire un cas de panne lorsqu’on conduit ?

Quel que soit le type de panne auquel vous faites face, trouver une solution avant de recommencer à conduire est ce qui est conseillé. Il existe cependant des pannes qui ne nécessitent pas une immobilisation immédiate du véhicule. Un turbo qui casse n’entre cependant pas dans cette catégorie de panne mineure. Lorsque vous le remarquez, même si vous êtes sur une départementale, vous arrêter sur-le-champ, immobiliser le véhicule et appeler un professionnel sont les conduites à tenir. En fait, le turbo est une pièce centrale, essentielle au bon fonctionnement du moteur, dont la panne peut engendrer un arrêt brusque du véhicule. Il serait donc suicidaire de continuer à conduire. Par ailleurs, si vous remarquez la panne, même si le véhicule démarre, il est déconseillé de songer à démarrer et à le conduire chez le mécano. Connectez-vous simplement sur internet et trouvez des pièces auto pas cher chez megaturbo.fr. Si vous trouvez votre turbo, vous pourrez vous faire livrer à l’endroit où vous êtes, sans avoir à bouger votre véhicule.

Que risquez-vous en conduisant votre voiture avec un turbo cassé ?

Si les experts déconseillent la conduite d’un véhicule avec turbo cassé, c’est à cause des nombreux dangers que vous risquez. Le premier danger est que le moteur perd automatiquement sa puissance. Vous ne pourrez donc plus gravir une pente, ce qui vous expose à un d’accident. Vous pourrez aussi remarquer une fuite d’huile de votre moteur, qui avec la chaleur engendre une odeur de brûlé. Heureusement que des signes avant-coureurs peuvent vous mettre la puce à l’oreille et vous permettre d’empêcher d’anticiper le problème. Il s’agit entre autres de la sortie d’une fumée noire par le conduit d’échappement. Lorsque le gaz d’échappement libéré est aussi une fumée blanche, ce n’est généralement pas bon signe pour votre turbo. Si vous ressentez un sifflement lorsque vous accélérez votre véhicule, cela peut être les prémices d’une panne du turbocompresseur.